Mark J Tenenbaum - Étudiant vétérinaire avec une idée !

Le blog I Love Veterinary est pris en charge par les lecteurs et nous pouvons gagner une commission sur les produits achetés via des liens sur cette page, sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus sur nous et notre processus d'examen des produits >

Entretien avec Mark J Tenenbaum I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires et étudiants

Parlez-nous de vous?

Je m'appelle Mark J Tenenbaum - Étudiant vétérinaire avec une idée. J'ai 23 ans et je viens de Melbourne, Australie. En tant qu'étudiant vétérinaire actuel, trouver du temps libre pour le travail peut être difficile, mais heureusement, The Vet Society (dont nous parlerons plus tard) m'a permis à la fois de créer une marque et de me soutenir tout au long de mon parcours scolaire vétérinaire.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir vétérinaire ?

J'ai toujours eu une passion pour la biologie et la compréhension de la mécanique du fonctionnement de tout. J'ai d'abord envisagé une carrière d'ingénieur il y a de nombreuses années. J'ai un Spoodle nommé Skye et elle est ma véritable inspiration pour mon parcours vétérinaire. Combiné avec ma passion pour la médecine et mon amour non seulement pour mon chien, mais pour tous les animaux, il semblait que la médecine vétérinaire était une bonne voie à suivre.

Mark I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires et étudiants

Où avez-vous étudié?

J'étudie actuellement à l'Université de Melbourne (UoM). Il y a environ cinq ans, mon université a changé la structure du cours en docteur en médecine vétérinaire (DVM) qui est reconnu internationalement et permet aux diplômés de travailler partout dans le monde (donc c'est excitant). Le cours est très pratique et commence à enseigner aux étudiants comment devenir vétérinaires dès le premier jour.

Évidemment, le parcours est exigeant et il y a des moments où la motivation est difficile à trouver, mais avec la petite cohorte (120-130 personnes) et les fortes amitiés nouées, tout le monde se soutient et est là pour s'entraider.

Je recommanderais certainement d'étudier le DVM à l'UoM et voici un lien pour plus d'informations sur mon parcours : http://discover.fvas.unimelb.edu.au/veterinary-medicine/veterinarian-in-training-watch-this-space

Quelle est la chose la plus excitante dans votre carrière/placements ?

Je trouve la chirurgie orthopédique vraiment intéressante ! La possibilité de localiser d'abord le problème sur un os ou une articulation spécifique (sans pouvoir demander au patient), puis d'utiliser des diagnostics supplémentaires (par exemple, des radiographies) pour aider à confirmer les diagnostics, puis de devoir déterminer si une prise en charge conservatrice ou des interventions chirurgicales sont nécessaires est fascinante. .

Pendant le placement, un chien est arrivé avec une boiterie importante dans son membre postérieur (non porteur de poids). Le vétérinaire en chef a déterminé qu'il s'agissait d'une rupture du ligament croisé crânien (comme une blessure au LCA chez l'homme), ce qui est un problème orthopédique assez courant. Le vétérinaire devait alors déterminer quel type de chirurgie allait être à la fois rentable, mais aussi fournir une articulation sûre à long terme. J'ai eu la chance d'être impliqué dans la chirurgie où le vétérinaire a utilisé l'approche de la corde raide.

Mark 2 I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires et étudiants

Que faites-vous pendant votre temps libre? Si vous en avez 🙂

Même si la charge de travail est élevée, je réussis quand même à trouver du temps pour socialiser/sortir, faire de l'exercice et faire de la famille. Je suis un grand amateur de brunch (café), donc j'essaie toujours de m'adapter au fait de sortir au café au moins une fois par semaine avec des amis - Le plat préféré est l'avocat écrasé ! Mais sinon, je travaille sur des projets au sein de l'industrie des animaux de compagnie et je travaille avec d'autres marques (ce qui me tient également occupé).

Avez-vous un animal de compagnie?

Comme mentionné précédemment, j'ai un beau Spoodle au chocolat nommé Skye. Je l'ai eue comme chiot quand j'avais 12 ans et j'ai dû convaincre fermement ma mère de me permettre de l'avoir. Elle me tient toujours compagnie quand j'étudie et me laisse pratiquer mes examens cliniques sur elle.

Skye I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires et étudiants

Quels sont vos plans/objectifs pour l'avenir ?

Une fois que j'aurai terminé mon diplôme de DVM en 2018 (l'année prochaine), j'ai l'intention de travailler pour un vétérinaire expérimenté dans un petit hôpital vétérinaire (chiens et chats). Même si nous apprenons à la fois des compétences théoriques et cliniques à l'université, la majorité de mes compétences cliniques seront développées une fois que je serai en pratique et que je traiterai avec de vrais patients (et clients).

Je ne suis toujours pas sûr de ce qui se passera ensuite, mais j'ai une petite feuille de route pour mon avenir en tant que vétérinaire.

En quoi consiste le projet "The Vet Society" ?

le logo de la société vétérinaire

La Vet Society a été fondée au cours de la première année de mon cours DVM. L'objectif était de partager le parcours de la médecine vétérinaire via Instagram/Facebook et de donner au public un aperçu de ce qu'implique le fait de devenir vétérinaire. La Vet Society a grandi, tout comme ses objectifs et son but, car nous travaillons maintenant avec différentes marques et vendons une variété de produits que nous pensons uniques et bénéfiques pour les propriétaires d'animaux. La Vet Society est en constante évolution et je suis curieux de voir ce qu'il adviendra d'elle dans les prochaines années.

Site Web : www.thevetsociety.com

instagram: @thevetsociety

Avez-vous des conseils pour nos lecteurs ?

Pour tous les étudiants qui envisagent le DVM, je le recommande vivement et je crois que si vous êtes vraiment passionné par les animaux et que vous voulez leur offrir la meilleure qualité de vie, alors vous devriez poursuivre vos rêves.

Un conseil que je donne aux étudiants DVM est que l'équilibre est la clé. Il est nécessaire d'équilibrer les études, les sorties, la socialisation, la famille, la nutrition, la santé et tous les autres aspects de la vie. Je crois que c'est cette mentalité qui m'a aidé à réaliser ce que j'ai jusqu'à présent et j'ai l'intention d'appliquer ce principe à mes projets futurs.

un vétérinaire avec un perroquet

Aimeriez-vous lire des histoires plus intéressantes? Va ici.