Nadine Hamilton - Auteur de "Faire face au stress et à l'épuisement professionnel en tant que vétérinaire"

Mis à jour le

Le blog I Love Veterinary est pris en charge par les lecteurs et nous pouvons gagner une commission sur les produits achetés via des liens sur cette page, sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus sur nous et notre processus d'examen des produits >

  • Parle-nous un peu de toi ?

Bonjour, je suis le Dr Nadine Hamilton, une psychologue basé sur la Gold Coast, en Australie.

Quand j'avais 15 ans, j'ai échoué à tous mes examens de cinquième année au lycée. Mes parents m'ont donné un ultimatum – trouver un emploi ou retourner au lycée et refaire la cinquième année. Inutile de dire que j'ai décidé d'intégrer le marché du travail car je détestais l'école ! Cependant, je me souviens très bien d'être allé travailler un jour et d'être passé devant l'une des universités en pensant que je ne pourrais jamais aller à l'université parce que j'avais échoué au lycée. Comme j'avais tort !

Alors que j'ai toujours été passionnée par les animaux et que je voulais devenir vétérinaire, j'ai appris très tôt que j'étais beaucoup trop mal à l'aise – en plus je ne pensais pas que ce serait possible à cause de mon échec au lycée. Je savais aussi qu'il y avait quelque chose dans l'euthanasie des animaux de compagnie qui serait très pénible pour les professionnels vétérinaires, ce qui, par un étrange coup du sort, m'a amené à faire des recherches approfondies au niveau doctoral.

  • Pouvez-vous nous parler de votre métier de psychologue ?

J'ai obtenu mon baccalauréat ès sciences (psychologie) en 2003 à l'Université du sud du Queensland (USQ) et mon diplôme de troisième cycle en psychologie en 2004 à l'Université Bond. J'ai commencé à travailler dans le domaine de la réadaptation professionnelle en 2004 à Canberra dans le Territoire de la capitale australienne, puis j'ai travaillé dans des rôles de formation, de conseil et d'enseignement TAFE. En 2007, j'ai terminé une maîtrise en formation et développement, puis j'ai pensé que j'avais fini d'étudier. Cependant, je n'ai pas pu résister à la tentation d'en savoir plus, alors en 2009, j'ai entrepris mon doctorat en éducation que j'ai terminé avec succès en 2016. Fin 2018, j'ai commencé un doctorat. pour poursuivre mes études sur le bien-être vétérinaire. je

Pendant ce temps, j'ai possédé et exploité mon propre cabinet de conseil privé et j'ai ensuite occupé des postes universitaires et de gestion. Cependant, c'est mon travail avec les professionnels vétérinaires qui me passionne le plus et je travaille actuellement exclusivement avec l'industrie vétérinaire.

  • Comment avez-vous découvert la Profession Vétérinaire et qu'est-ce qui vous a poussé à poursuivre votre objectif d'aider les professionnels vétérinaires à améliorer leur bien-être ?

J'ai toujours voulu être vétérinaire, mais j'ai réalisé que j'étais trop mal à l'aise pour le faire ! Puis, en 1996, alors que je cherchais ma « vocation » et que j'avais décidé de postuler pour étudier la psychologie à l'université, un de mes chers cousins, Andrew, s'est suicidé. Sa mort a secoué notre monde et a eu un impact significatif sur moi - c'est à ce moment-là que j'ai su que je voulais travailler avec des personnes suicidaires. Cependant, j'avais toujours ce désir de m'impliquer dans l'industrie vétérinaire…..un autre coup du sort. Cette fois, c'était une rencontre fortuite avec un vétérinaire suppléant de notre cabinet vétérinaire local, qui m'a demandé au hasard ce que je faisais comme travail. Je lui ai dit que j'étais psychologue, et elle a mentionné le haut niveau taux de suicide au sein de la profession vétérinaire. Eh bien, c'était toute la motivation dont j'avais besoin pour devenir proactif et déterminé à faire quelque chose à ce sujet !

  • Que pouvez-vous nous dire sur la gravité de la situation ? Est-il vrai que de plus en plus de professionnels vétérinaires subissent autant de stress ?

Malheureusement, les problèmes au sein de la profession vétérinaire sont très graves. Mes recherches ont révélé que les vétérinaires sont deux fois plus susceptibles que les autres professionnels de la santé, et quatre fois plus susceptibles que la population générale, de se suicider. En Australie, les statistiques rapportent environ un suicide toutes les 12 semaines. Encore une fois, dans mes recherches, j'ai découvert que les principaux contributeurs à l'épuisement professionnel et au suicide étaient les clients difficiles, l'usure de compassion, les problèmes financiers, l'euthanasie et les attentes irréalistes. J'entends constamment des histoires de professionnels vétérinaires qui sont quotidiennement confrontés à des abus, des menaces, des remarques sarcastiques et des grossièretés générales - ce qui, à mon avis, exacerbe les problèmes auxquels ils sont déjà confrontés.

Mon entreprise Solutions psychiques positives est un cabinet de psychologie sur la Gold Coast, en Australie. Je travaille exclusivement avec des particuliers et des organisations sur le bien-être au sein de l'industrie vétérinaire. Alors que d'autres ne traitent que les problèmes de surface, en tant que psychologue, je creuse plus profondément pour essayer de révéler les vrais problèmes - les choses sous la surface qui retiennent très probablement les gens. Je crois fermement que des changements réels et durables ne se produiront pas en s'occupant de solutions de fortune – celles qui ne touchent que la partie émergée de l'iceberg et masquent généralement les choses qui se passent réellement.

En 2017, j'ai commencé à travailler sur une campagne que j'ai fondée intitulée "Love Your Pet Love Your Vet" pour essayer de créer un changement de paradigme au sein de la profession vétérinaire. Je me suis associé à Royal Canin Australie pour aider à sensibiliser la communauté aux problèmes auxquels sont confrontés nos professionnels vétérinaires, pour réduire la stigmatisation chez les professionnels vétérinaires qui demandent de l'aide et pour fournir un soutien psychologique et éducatif aux professionnels vétérinaires. Nous avons officiellement lancé la campagne en avril 2018 et elle a énormément grandi depuis. Nous avons maintenant atteint plus de 45 pays rien que sur Facebook !

  • Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs ?

S'il vous plaît, ne souffrez pas en silence ou ne laissez pas la honte ou la peur vous empêcher de parler et de demander de l'aide. Aussi, rappelez-vous que personne n'est parfait (il n'y a vraiment rien de tel) et vous ne devriez pas essayer de vous pousser jusqu'aux limites (et au-delà) en vous efforçant d'atteindre la perfection qui n'existe pas. Personnellement, j'admire et je respecte les personnes qui se valorisent suffisamment pour pouvoir reconnaître qu'elles ne s'en sortent pas et prendre des mesures proactives pour demander de l'aide.

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur votre nouveau livre ?

Mon livre "Faire face au stress et à l'épuisement professionnel en tant que vétérinaire" est basé sur ma recherche doctorale. La seconde moitié du livre contient un guide d'auto-assistance basé sur mon "Programme d'adaptation et de bien-être pour les professionnels vétérinaires", qui est l'intervention que j'ai dispensée aux participants vétérinaires au cours de ma recherche doctorale, atteignant une signification statistique dans la réduction du stress, de l'anxiété, de la dépression, et effet négatif. Il a été étiqueté comme plus qu'un simple livre - c'est une intervention en santé mentale, un guide d'auto-assistance et une ressource éducative tout en un !
Q ? encoding=UTF8&ASIN=1925644197&Format= SL250 &ID=AsinImage&MarketPlace=US&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=pempinc 20&language=en US I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires, étudiantsir?t=pempinc 20&language=en US&l=li3&o=1&a=1925644197 I Love Veterinary - Blog pour vétérinaires, techniciens vétérinaires, étudiants

Partager si vous aimez!

AUTEUR

Projet dédié au soutien et à l'amélioration de la médecine vétérinaire. Partager des informations et susciter des discussions au sein de la communauté vétérinaire.

Recommandé

Abonnez-vous à notre newsletter

Déposez votre e-mail ci-dessous pour rejoindre l'équipe I Love Veterinary et profitez régulièrement de nouvelles, de mises à jour, de contenu exclusif, de nouveautés et plus encore !